Nouveautés

  • Sensible et observatrice, la poète convoque les phénomènes de la nature pour mieux explorer la déception amoureuse et les embarras douloureux de nos incapacités humaines. Anthropologue solitaire, elle invente une mythologie de l'amour qui réunit sous une même peau le détestable et le lumineux.

    Les nuages déferlent sur la ville comme une horde de bœufs écumants, écrasant les couleurs, dévastant les ombres. Le souffle froid des bêtes fait trembler les cimes et osciller les charpentes. La nuit deviendra bientôt le seul endroit où se tapir.

    En savoir plus [+]
  • À l'origine du recueil, une résolution simple : écrire trois poèmes par semaine. Mais ce qui ne devait être qu'un exercice a mené à la découverte d'une intériorité engloutie et d'un souffle poétique qui s'efforçait de refaire surface. La vie en apnée est le produit d'un travail de sélection et de réappropriation d'une centaine de textes parmi les quelque 160 produits durant un long voyage. Des rivages heureux du souvenir amoureux aux abysses dévastés du deuil, la lente descente était aussi promesse de remontée.

    En savoir plus [+]